INFOS LOCALES DU 12 MAI 2021 Azur FM, 1ère radio associative d'Alsace et de France

290 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- Le ras le bol des infirmiers en réanimation. Suite à un appel national à la mobilisation, hier après-midi, près de 50 infirmières et infirmiers en réanimation se sont rassemblés à Strasbourg devant les locaux de l’ARS, l’agence régionale de la santé. Après plus d’une année de crise sanitaire, épuisés par leur travail, ils demandent à ce que leur métier soit reconnu, comme c’est le cas pour les infirmiers de bloc opératoire par exemple. Autre problème encore, leur formation. Aujourd’hui, il leur est demandé d’être opérationnel en trois semaines, là où six mois sont nécessaires pour être opérationnel. Enfin, les manifestants sont également descendus dans la rue pour demander une revalorisation salariale.

- Et tant qu’on parle de santé, la ligue contre le cancer du haut-rhin, à l’occasion de la semaine européenne de la vaccination, qui se déroulera de lundi à vendredi prochain, lance sa campagne de communication autour des papillomavirus, les HPV. Les précisions de Merlène Grivot, chargée de prévention pour la structure. Une campagne de vaccination, tournée envers les garçons, c’est la nouveauté pour cette édition 2021. Plus que nécessaire en Alsace, et plus globalement en France, qui est la mauvaise élève européenne en la matière. En 2018, la participation à la vaccination HPV pour les filles de 15 ans étaut de 32% dans le bas-rhin et 26% dans le haut-rhin. Des chiffres plutôt mauvais comparés aux 80% de la Suède et 87% pour le Portugal.

- Ça roule dans la vallée de Villé ! La comcom de la vallée a récemment installé trois boxes à vélo pour faciliter la mobilité de ses habitants. Installées à la MJC de villé, à l’ancienne gare de Villé ou encore à l’arrêt de bus de Triembach-au-val, elles doivent permettre à ses utilisateurs de combiner vélo et transports en commun. Une mesure en expérimentation gratuitement pour l’heure. Plus d’infos auprès de la comcom de la vallée de Villé. Par ailleurs la collectivité, après deux années de travail, va engager des créations d’itinéraires cyclables pour rattraper son retard en la matière et inciter ses habitants à plus utiliser la petite reine.

- Les commandes de futs ont repris. Depuis quelques jours, les restaurateurs se préparent pour le 19 mai, date à laquelle leurs terrasses pourront de nouveau recevoir des clients. Nettoyage des lieux et commande de boissons sont les choses les plus importantes à faire pour eux en ce moment. Et ça tombe bien, car les brasseries et débitants de boisson de la région sont en grande difficulté depuis le début de la crise sanitaire avec la fermeture des bars et restaurants. Une situation qui devrait encore un peu perdurer, du moins jusqu’à début juin. Car bon nombre de professionnels, sans terrasse ou juste avec trois tables ne rouvriront pas tout de suite, faute de rentabilité suffisante. Mais pour l’heure, les professionnels du secteur peuvent retrouver le sourire, et relâcher la pression, les commandes arrivent rapidement. L’été sera crucial pour sauver leur saison.