Colmar : Un nouvel écrin pour les archives départementales


28 juillet 2022

Le bâtiment des archives départementales, situé dans la cité administrative de Colmar rue Fleischhauer, ne peut plus accueillir les précieux documents anciens. En cause : une conception trop ancienne qui ne respecte plus les nomes sécuritaires et celles nécessaires à la conservation des vieux ouvrages. La CeA, la Communauté économique d’Alsace et la ville de Colmar planchent sur la démolition du vieux bâtiment et la construction d’un nouveau avec toutes les commodités modernes.

Outre un flagrant manque de place pour stocker l’imposante collection de documents anciens des archives départementales, c’est un diagnostic mené en décembre 2021 qui a poussé la CeA et la municipalité de Colmar à agir. Il a entre autres révélé les dangers que pouvait représenter un incendie sur la structure du bâtiment. « Il ne répond plus aux conditions de conservation correctes pour les archives », explique Maxime Beltzung, Vice-président de la Commission patrimoine et rayonnement de l’Alsace et délégué à la mémoire et aux archives. Ses précisions :



Côté conservation des documents, les conditions ne sont pas idéales. Pendant les fortes chaleurs de ce mois de juillet par exemple, la température est montée à environ 30 degrés dans certaines salles de stockage. Or, « ce qui est important c’est l’inertie thermique et hygrométrique. C’est-à-dire que les archives se conservent correctement lorsque leur environnement change le moins possible », précise François Petrazoller, le directeur des archives d’Alsace.


Dans l’immédiat et par prudence, une partie des documents, les plus anciens qui datent parfois du moyen âge, vont être déplacés aux archives de Strasbourg dans un bâtiment moderne qui date de 2013. Ils pourront toujours être consultés sur demande. « Ils ont pour vocation de retourner jour dans Haut-Rhin », assure Maxime Beltzung.   


Un nouveau bâtiment
va donc être construit prochainement au sein de la cité administrative de Colmar. Il comprendra tous les équipements et toute la technologie nécessaire à la conservation des ouvrages. Pour piloter ce projet et pour répondre au mieux aux besoins des documents, un conseil consultatif a été formé. Il comprend des élus de la CeA, des représentants institutionnels et des usagers des archives. Les explications de Maxime Beltzung.



Pour l’instant il est impossible de connaître une échéance précise pour voir sortir de terre ce nouveau bâtiment des archives. Il faudra compter encore « plusieurs années », affirme Éric Straumann, le maire de Colmar.


Propos recueillis par Théo Berthet (AZUR FM) / © Crédit photo : Théo Berthet