INFOS LOCALES DU 15 MAI 2020

217 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- 18 nouveaux décès en Alsace, selon les derniers chiffres de Santé Publique France. Aujourd’hui, 1.435 patients sont pris en charge dans les hôpitaux du Bas-Rhin et du Haut-Rhin. C’est 58 de plus que mercredi soir.

Plusieurs milliers d’enfants de CM2 ont retrouvé les bancs de l’école, hier, dans l’Académie de Strasbourg. C’était la première phase de cette reprise post-confinement. Dans les jours à venir, ce sera au tour des enfants de Grande Section, CP et CE1, mais pas avant le 25 mai.

Le président de région, Jean Rottner et la présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin, Brigitte Klinkert, demandent une réouverture plus rapide de la frontière avec l’Allemagne. Mercredi, le ministre français de l’Intérieur, Christophe Castaner, et son homologue allemand ont évoqué les restrictions de circulation entre les deux pays, qu’ils souhaitent maintenir jusqu’au 15 juin. En revanche, et ce depuis peu, les travailleurs frontaliers ont de nouveau le droit de faire leurs courses en Allemagne.

Du fait de l’absence temporaire de Gilbert Meyer à Colmar, c’est Yves Heimédinger, son premier adjoint, qui le remplace sur le terrain et en mairie. Mercredi, accompagné d’une autre élue, il est allé à la rencontre des commerçants de la ville. Une visite nécessaire pour le maire par intérim, Yves Hémedinger. Et pour rassurer d’autant plus les clients, et les employés, l’Etat a mis en place plusieurs mesures pour assurer la sécurité de tous. Elles sont visibles sur le site de la préfecture du haut-rhin par exemple, ou vous pourrez également trouver des affiches pour informer vos clients.

A Rouffach, la marque Barral, créée par le pôle textile d’Alsace, va s’installer dans les locaux de l’entreprise Malhe Behr France, actuellement au beau milieu d’un plan social. 90 personnes de l’entreprise en chômage partiel du fait de l’épidémie seront sollicitées pour la production des masques.

A Sélestat, samedi, mais aussi mercredi prochain, une distribution de masques est organisée sous forme de drive, aux Tanzmatten. Cette distribution s’adresse aux sélestadiens qui ne sont pas inscrits sur les listes électorales ou qui n’auraient pas reçu de masques dans leurs boîtes aux lettres. Elle vise aussi les enfants de plus de 11 ans, nés après le 1er janvier 2009. Si vous avez reçu dans votre boîte aux lettres un bon pour du gel hydroalcoolique, ce sera le moment de venir l’échanger. Pour retirer ses masques et son gel, il faudra présenter une pièce d’identité et votre livret de famille. 

- Le gel hydroalcoolique c’est pour se laver les mains. Faut pas le boire ! A Sélestat, les bouteilles distribuées aux personnes âgées depuis le début de la semaine, sont des bouteilles d’eau de vie, en verre, provenant de la distillerie Meyer dans la vallée de Villé. Forcément, c’est Meyer qui a produit la solution désinfectante qui a été conditionnée dans ce qu’ils avaient sous la main. Mais ce n’est pas du goût de tout le monde. Des infirmières libérales ont manifesté leur étonnement et craignent que les personnes âgées confondent avec du Schnaps. Bref, pour éviter tout risque, la ville et la distillerie se sont mis d’accord pour ajouter une nouvelle étiquette Ne pas boire sur les bouteilles qui seront prochainement distribuées.