INFOS LOCALES DU 15 JANVIER 2020

78 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- L’hommage des enfants de l’école Pasteur d’Ingersheim à la petite Clara. La fillette de 8 ans a été tuée par son père, le 6 janvier. Hier après la classe, un lâcher de ballons était organisé dans la cour de l’école. Le nom de la fillette avait été écrit au sol avec des dizaines de bougies. Le maire était là. L’inspecteur d’Académie aussi. La directrice de l’école. Les instituteurs. Les parents d’élèves. Et les enfants. Après quelques discours et souvenirs évoqués la gorge serrée, une centaine de ballons rose et blancs se sont envolés dans le ciel.

Le parquet de Colmar fait appel de la relaxe d’Alain Soral. L’essayiste d’extrême droite comparaissait vendredi pour une quenelle effectuée devant le tribunal de grande instance de la ville. Il y aura donc un nouveau procès. Vendredi dernier la procureure de la République de Colmar, Catherine Sorita-Minard, avait requis six mois d’emprisonnement avec sursis et mise à l’épreuve ainsi que l’obligation d’indemniser les parties civiles : le Consistoire israélite du Haut-Rhin, SOS Racisme et la Licra.

Plus de peur que de mal, hier soir, sur l’A35. Un accident impliquant 3 véhicules s’est produit vers 21h45 à hauteur de Niederhergheim, dans le sens Bâle-Colmar. Deux jeunes femmes de 21 et 29 ans ont été légèrement blessées. Un bébé de 14 mois qui se trouvait à bord a été transporté à l’hôpital pour une série d’examens. L’autoroute a été fermée à la circulation pendant 2h, le temps de l’intervention des secours.

Encore un millier de manifestants dans les rues de Strasbourg, hier après-midi. En Alsace, comme ailleurs, la mobilisation contre la réforme des retraites ne faiblit pas. “Jusqu’à la victoire”, martèlent les syndicats. Hier matin, déjà, 150 personnes personnes étaient rassemblées devant le rectorat de Strasbourg. Depuis le 5 décembre dernier, la détermination reste intacte et l’intersyndicale espérait faire de ce mardi 14 janvier, une nouvelle date décisive. Un autre appel à manifester a été lancé pour demain, jeudi.

A Ottmarsheim, hier, la CGT EDF, rejointe par d’autres organisations syndicales a appelé au blocage de la centrale hydraulique. Un peu plus d’une centaine de personnes se sont rassemblées à partir de 6h30 à l’entrée du site, qu’elles ont bloqué avec des bennes et en allumant un feu de palettes. Elles ont également tracté au niveau de la bretelle de sortie de l’autoroute en direction d’Ottmarsheim aux environs de 8h30. Puis, rejointes par des salariés et des militants de la SNCF, elles se sont dirigées vers l’écluse afin de bloquer la circulation fluviale.

Les médecins eux aussi en ont marre. Une dizaine de médecins alsaciens font partie des 1.130 signataires d’une lettre de démission collective de leurs fonctions administratives. Lettre adressée au ministère de la Santé. Ils dénoncent les restrictions budgétaires subies par l’hôpital public depuis des années, leurs conséquences néfastes sur la sécurité des patients mais aussi sur les conditions de travail du personnel soignant. Les signataires donnent une semaine au ministère pour entamer des négociations. À défaut, ils démissionneront en bloc de leurs fonctions administratives et hospitalières. Ils envisagent même de porter plainte pour mise en danger de la vie d’autrui.

Aujourd’hui, la situation continue de s’améliorer, à la SNCF. 7 TER sur 10 sont en circulation aujourd’hui. Sur les grandes lignes, la situation est comparable à celle d’hier. 16 TGV sur 17 sur l’axe Colmar ou Strasbourg vers Paris. 2 allers-retours du Ouigo. Trafic normal des Alléo vers l’Allemagne. 6 TGV sur 10 vers le Sud-Est. 6 sur 8 vers l’Atlantique. 1 aller et 2 retours sur la ligne Bruxelles / Strasbourg, et 1 aller seulement sur l’axe Lille – Strasbourg. Il y aura aussi 5 allers-retours du Lyria vers la Suisse.

Encore raté pour la SIG. Les strasbourgeois ont été battus 101-94, hier, par les israéliens de l’Hapoël Holon. Leurs chances de se maintenir dans la compétition européenne s’amenuisent. Les espoirs de qualification sont désormais bien maigres !