INFOS LOCALES DU 15 OCTOBRE 2020

208 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- L’Alsace épargnée par le couvre-feu décrété hier soir par Emmanuel Macron, mais pour combien de temps ? Même si le Bas-Rhin et le Haut-Rhin n’atteignent pas encore les seuils d’alerte, les taux d’incidence restent élevés. 97 cas pour 100 000 habitants dans le Bas-Rhin, 67 dans le Haut-Rhin : c’est au-dessus du seuil d’alerte fixé à 50.

Hier, Santé Publique France faisait état, dans son bilan quotidien, de 87 malades hospitalisés à cause de la Covid-19, dont 15 en réanimation. Aucun nouveau décès n’est à déplorer.

Le retour de Jean-Luc Reitzer dans l’hémicycle. Le député Haut-Rhinois n’y siégeait plus depuis plusieurs mois après avoir été contaminé par le coronavirus. Ce fut aussi l’occasion pour Jean-Luc Reitzer de demander au gouvernement que tous les soignants puissent avoir une prime COVID, pour leur engagement pendant la crise.

D’autre part, le contexte sanitaire actuel laisse planer le doute quant à la tenue ou non des marchés de Noël de Colmar. Éric Straumann, le maire de la ville, assure que si le nombre de contaminations continue d’augmenter et que le département du Haut-Rhin est placé en alerte rouge renforcée, ils seront annulés.

Frédéric Bierry, lui, parle d’une même voix avec 5 autres présidents de Conseils départementaux, pour demander le report des élections départementales. Le président du Conseil départemental du Bas-Rhin, Frédéric Bierry, au micro de Franck Jehl.

Les électeurs de Sainte-Marie-aux-Mines, eux, devront retourner aux urnes. Les élections municipales avaient été annulées fin septembre par le tribunal administratif de Strasbourg, suite au recours engagé par le maire sortant, Claude Abel. Noëllie Hestin, qui avait remporté le scrutin, reste en fonction jusqu’au 30 octobre. Ensuite, une délégation spéciale nommée par la préfecture, administrera la commune. Une nouvelle élection devrait être organisée dans les 3 mois.

Un important dispositif de recherches déployé dans le secteur d’Ensisheim. Un octogénaire parti en promenade avec son chien, mardi matin, n’a plus donné de nouvelles depuis. Le chien est rentré au bercail mais son maître reste introuvable. Des gendarmes, une équipe cynophile et un hélicoptère sont mobilisés pour le retrouver.

Les gendarmes du Haut-Rhin qui ont un nouveau patron. Le colonel Alexandre Jeaunaux, 41 ans, a pris officiellement ses fonctions hier. Il a sous son commandement les 876 gendarmes et 330 réservistes du Haut-Rhin.