INFOS LOCALES DU 14 JANVIER 2020

114 vues
Télécharger le podcast

Sujets traités : 

- La France tente cette année d’importer un concept britannique, le Dry january. Le janvier sec, littéralement. Entendez : le mois de janvier sans alcool. Car effectivement, après les fêtes de Noël et du nouvel an, cela peut faire du bien de lever un peu le pied. De là à tout arrêter, il ne faut peut-être pas exagérer. D’ailleurs, Emmanuel Macron et la ministre de la Santé n’ont pas cédé à la pression des lobbys anti-alcool. Quoi qu’il en soit, un adulte sur 10 boit de l’alcool tous les jours dans la région Grand Est. C’est ce que révèle une étude basée sur des chiffres recueillis en 2017 et publiée aujourd’hui par Santé Publique France. C’est pas mieux ou pire que la tendance nationale. En revanche, la bière caracole en tête des alcools les plus consommés dans la région. 20% des adultes en boivent, contre 17,2% ailleurs en France, sauf en Bretagne, où ils sont 23%.

Comme hier, la SNCF annonce la circulation de 9 trains sur 10, aujourd’hui en Alsace. Comptez notamment 13 allers-retours Strasbourg / Sélestat via Molsheim et 12 via Erstein. 7 allers-retours entre Colmar et Metzeral. Il y aura encore 9 allers-retours entre Mulhouse et Colmar et 41 cars de substitution en plus du service régulier. Sur les grandes lignes, 16 TGV sur 17 sur l’axe Colmar ou Strasbourg vers Paris. 2 allers-retours du Ouigo. Trafic normal des Alléo vers l’Allemagne. 6 TGV sur 10 vers le Sud-Est. 6 sur 8 vers l’Atlantique. 1 aller et 2 retours sur la ligne Bruxelles / Strasbourg, et 1 aller seulement sur l’axe Lille – Strasbourg. Il y aura aussi 5 allers-retours du Lyria vers la Suisse.

Hier, les avocats ont manifesté devant les tribunaux, dans toute la France. A colmar, plusieurs dizaines de robes noires étaient mobilisées. D’autres manifestations avaient lieu à Mulhouse, Strasbourg et Saverne.

L’homme de 24 ans, soupçonné d’avoir agressé 3 pompiers au couteau, dimanche matin, à Schiltigheim, devrait être jugé aujourd’hui. Son procès en comparution immédiate se tiendra devant le tribunal correctionnel de Strasbourg.

A Issenheim, les commerçants exigent l’installation de caméras de vidéosurveillance. Une pétition circule en ce sens, suite à l’agression du buraliste de la commune, jeudi dernier. Le maire, Marc Jung, précise ce matin dans la presse qu’il comprend la colère des habitants et qu’une étude a été réalisée en vue de l’installation d’un système de vidéosurveillance. Le projet est d’ailleurs inscrit au budget 2020. Cependant, les caméras ne sont pas la solution à tout. D’ailleurs, le tabac-presse est équipé de son propre système de vidéoprotection. Une rencontre avec les commerçants est prévue fin janvier, en mairie.

Raphaël Schellenberger propose d’assouplir la loi NOTRe. Le député du Haut-Rhin demande même la scission des grandes régions. Promulguée en 2015, cette loi régit la nouvelle organisation territoriale que de nombreux élus locaux trouvent trop rigides. Une mission d’information de l’Assemblée nationale est chargée d’évaluer l’impact de cette loi. Co présidée par le député du Haut-Rhin, elle a rendu ses conclusions en décembre. Elle propose de redonner plus d’autonomie aux Régions et aux Départements. Raphaël Schellenberger soutient notamment la simplification du fonctionnement des intercommunalités, souhaite confier aux Régions l’intégralité de la gestion des fonds européens, et veut permettre aux conseils régionaux qui le souhaitent de coordonner l’action de Pôle Emploi dans les domaines de la formation et de l’accompagnement des chômeurs.

- L’Alsace va redonner une filière lin à la France. A Hirsingue, l’entreprise textile Emmanuel Lang a reçu ses machines début décembre. Si la France est le premier producteur mondial de lin, elle exporte 80% de sa production en Chine et le reste en Europe de l’Est. Pierre Schmitt, le propriétaire de l’entreprise, veut rebâtir un écosystème. Six personnes ont été embauchées pour cette nouvelle activité qui devrait permettre de produire 120 tonnes de lin par an. L’activité doit démarrer dans quelques jours et les premiers tissus en lin seront présentés début février aux clients potentiels dans différents salons textiles.

- Enfin, un mot de sport, avec du basket. La SIG qui cumule les défaites joue un match décisif, ce soir, en Israël. Si les Strasbourgeois l’emportent contre l’Hapoël Holon, ce soir, ils ont encore une chance de se maintenir dans la compétition européenne. En revanche, s’ils flanchent, leurs espoirs de qualification seraient bien maigres. Hapoël Holon / SIG, c’est à 17h45 à l’Holon City Arena.