Comment le secteur de la restauration s'adapte-il à la crise sanitaire ?


26 janvier 2021

Frédéric Kempf, le secteur de la restauration est durement touché depuis le début de la crise sanitaire. La fermeture des établissements s’éternise…

Oui tout à fait, cette fermeture s’éternise. Nous ne pensons pas ouvrir avant le printemps, vu comment les choses sont parties et que soi-disant nous sommes les établissements les plus contaminants, comme le port du masque n’est pas obligatoire à table.

Il vous a fallu vous adapter, vous proposez du click and collect ainsi qu’un service livraison.

Depuis le début du mois d’octobre, nous proposons du click and collect avec des menus à thème, des plateaux de fruits de mer ou des plats plus traditionnels. Cela fonctionne moins en semaine que le week-end, car au fond de la Vallée, il ya peu d’industries.

C’est pour vous également une manière d’égayer un peu le quotidien de ces habitants.

Cela permet de garder le contact avec notre clientèle, de nous occuper nous-même, de faire un roulement avec le personnel pour leur changer les idées.

Vous avez aussi créé une nouvelle manière de garder ce lien avec vos clients, en proposant des plats cuisinés sur les marchés de la Vallée.

Effectivement, nous sommes présents sur les marchés de Munster et Metzeral les mardis, mercredis et samedis. Grâce à ces marchés, nous touchons aussi une nouvelle clientèle, qui n’osait pas venir à notre restaurant et qui nous rejoint sur les marchés.

Pendant ce temps, le restaurant reste vide ! Comment voyez-vous les perspectives pour les prochaines semaines et les prochains mois pour votre secteur d’activité ?

Cela va être assez morose… Je pense que nous ne pourrons pas rouvrir avant le mois d’avril si la situation sanitaire est bonne. Avec les nouveaux variants de la Covid, cela va peut-être être encore plus compliqué… Il ne faut pas cracher sur les aides de l’Etat car elles sont quand même assez confortables et nous rendent service. Elles couvrent pas mal de frais et prennent à 100% le salaire des employés. Le click and collect nous permet aussi de couvrir des frais et de sortir la tête hors de l’eau.

Nous le rappelons, vous êtes aussi chroniqueur radio, et vous présentez chaque dimanche matin une recette de cuisine dans l’émission d’Hervé entre 11h et 11h30 sur AZUR FM. Réécoutez les émissions ''Soyons gourmands'' ici